Blog

Les 10 étoiles montantes de la Coupe du Monde 2018

Voilà les dix joueurs qui ont changé de statut et pris une autre dimension durant cette Coupe du Monde en Russie.

We are part of The Trust Project What is it?

Même si ces dix joueurs n'étaient pas complètement inconnus avant la Coupe du Monde, leurs performances durant la compétition vont sans doute donner une nouvelle orientation à leur carrière.

10. Viktor Claesson (Suède)

Enfin libérée de l'ombre de Zlatan Ibrahimovic, la Suède a prouvé qu'un bon travail en équipe pouvait être plus précieux qu'une superstar pour laquelle il faut jouer et s'adapter. Les Suédois n'avaient pas connu un tel parcours depuis leur troisième place en 1994. Pourtant, la Suède a toujours eu dans ses rangs de très bons joueurs, y compris cette année avec Viktor Claesson.

Après avoir connu une excellente première saison en Premier League russe avec Krasnodar, l'ailier de 26 ans a encore haussé son niveau de jeu : un penalty provoqué contre la Corée du Sud, deux passes décisives... Il a même rivalisé avec Emil Forsberg, le plus créatif des Suédois. 

9. Cho Hyun-woo (Corée du Sud)

Pendant les éliminatoires, Cho Hyun-woo n'était que le troisième gardien de l'équipe. Mais sa forme impressionnante au sein de la K League avec Daegu a incité le sélectionneur Shin Tae-yong à le titulariser à deux reprises. Le gardien de la Corée du Sud, âgé de 26 ans, a gagné la confiance de son sélectionneur en jouant le premier match contre la Suède. Et il n'a pas tardé à justifier sa titularisation en arrêtant une frappe à bout portant de Marcus Berg.

Par la suite, sa superbe prestation lors de la victoire historique de la Corée du Sud sur l'Allemagne (2-0) a fait de lui un héros national. Il a empêché à six reprises les tenants du titre de marquer un but. Cho reste humble et admet qu'il a encore beaucoup à apprendre. Mais son rêve de jouer en Europe peut maintenant se réaliser beaucoup plus tôt que prévu.  

8. Moussa Wagué (Sénégal)

Moussa Wagué a été l'un des rares à émerger des mauvaises performances des équipes africaines lors de cette Coupe du Monde. Ce défenseur de 19 ans est devenu le plus jeune buteur africain de l'histoire de la Coupe du Monde en marquant un but contre le Japon.

L'arrière droit est resté au même niveau contre la Pologne et la Colombie, formant un impressionnant duo avec son ailier Ismaila Sarr, qui constituait la principale menace pour le Sénégal. A l'heure actuelle, Wagué est sur le radar de nombreux poids lourds européens.  

7. Rodrigo Bentancur (Uruguay)

Arsenal est peut-être en train de regretter de ne pas avoir fait signer Rodrigo Bentancur l'été dernier, à en juger par la forme de l'Uruguayen en Russie. Ce milieu de terrain tenace, qui est passé de Boca Juniors à la Juventus, a réalisé plus de passes que n'importe quel autre joueur de moins de 23 ans en phase de groupes.

Il a également été irréprochable lors de la difficile victoire contre l'Arabie Saoudite (1-0), a guidé son équipe contre la Russie (3-0) et a délivré une passe parfaite pour Edinson Cavani contre le Portugal. Bentancur a été seulement cinq fois titulaire en Serie A la saison dernière mais on peut s'attendre à le voir beaucoup plus souvent avec la Juve la saison prochaine. Il le vaut bien.

6. Benjamin Pavard (France)

Le départ de Lille de Benjamin Pavard en 2016 vers Stuttgart, évoluant alors en seconde division allemande, a pu être perçu comme une régression. Mais après avoir aidé le club allemand à retrouver la Bundesliga et surtout suite à ce but incroyable contre l'Argentine en huitième de finale, le jeune Français est désormais considéré comme le nouveau Lilian Thuram.

Le jeune international de 22 ans est devenu le premier défenseur français à marquer dans une Coupe du Monde depuis Thuram en 1998 (ensuite rejoint par Raphaël Varane). Ce but magique a peut-être fait la Une des journaux mais c'est la polyvalence défensive de Pavard - évoluant en club en défense centrale - sa rigueur et son aisance technique qui lui ont permis de remplacer brillamment Djibril Sidibé, blessé. Il est désormais dans le viseur du Bayern Munich.