Histoires

Spécial années 90 : Les 15 plus beaux buts de Premier League

Voilà les plus beaux buts des années 90 en Premier League, avec notamment Eric Cantona, David Beckham, Robbie Fowler et Dennis Bergkamp.

We are part of The Trust Project What is it?

15. Gus Poyet, Chelsea vs Sunderland (1999)

La reprise de Poyet en ciseau est magnifique. Mais que dire du travail et de la passe de Gianfranco Zola ? Le défenseur de Sunderland Chris Makin n’y a vu que du feu et l'Uruguayen a conclu cette action de la plus belle des manières.

14. Andrew Cole, Man.United vs Leicester (1999)

Si le triplé de Manchester United en 1999 est resté célèbre, le millésime 1999-00 a été encore meilleur, marchant sur la Premier League pour remporter le titre avec 18 points d’avance. Cette victoire en novembre face à Leicester a permis aux joueurs d'Alex Ferguson de prendre les commandes du championnat, avec un doublé d’Andy Cole et notamment ce magnifique but après une remise d’Ole Gunnar Solskjaer.

13. Juninho, Man.United vs Middlesbrough (1997)

Face à une équipe de Manchester United composée entre autres d'Eric Cantona, David Beckham et Roy Keane, Middlesbrough s’est offert une merveille de but collectif. Onze passes dans la moitié de terrain des Red Devils avec Juninho à la conclusion, après des relais avec Fabrizio Ravanelli et Craig Hignett.

12. Stan Collymore, Liverpool vs Newcastle (1996)

Pour beaucoup, il s’agit du meilleur match de Premier League de tous les temps. Ce but de Collymore a permis à Liverpool d’égaliser à 3-3 au terme d’une action qui a impliqué John Barnes, Ian Rush et Steve McManaman. Le reste, comme on dit, appartient à l'histoire.

11. Paulo Wanchope, Man.United vs Derby (1997)

Un but qui n’est pas sans rappeler le chef-d’œuvre de George Weah face à Vérone. Wanchope, qui effectuait ses débuts avec Derby après un transfert à l’époque de 600 000 £ en provenance de Herediano (Costa Rica), a récupéré le ballon dans son camp et a déboulé jusqu’à la surface de Peter Schmeichel. Avec l’état du terrain et l’intervention de Phil Neville, Wanchope a d’autant plus de mérite.