Le tour du monde des terrains insolites

Si vous avez planifié un tour du monde dans les prochains mois, FourFourTwo vous propose de visiter ces terrains de football insolites, disséminés aux quatre coins de la planète.

Quelque part en Ukraine, le long d'une route... On ne sait pas s'il s'agit d'un pari perdu ou d'un vrai terrain mais on aimerait bien assister à un match avec une telle pente. La vodka a dû couler à flot avant que quelqu'un ne décide finalement de tracer les lignes de ce terrain pour le moins original.
 

A Malte, on n'a pas beaucoup de place mais on a des idées ! La preuve avec ce terrain tout en longueur. Avantage évident : impossible de perdre le ballon en raison d'un centre trop long. En revanche, attention aux frappes trop enlevées qui pourraient finir leur course directement dans le port ! 
 

Complètement isolé dans les îles Lofoten, ce terrain appartient à un petit vilage de pêcheurs. Ici, pas de déplacement en car pour les supporters adverses. C'est par bateau qu'il faut venir pour encourager son équipe.
 

Pas toujours facile de passer le temps quand on bosse sur une plateforme pétrolière. A l'occasion d'une opération marketing organisée par Gazprom, les joueurs du Zenit ont pu donner des idées à certains en disputant un petit match sur ce terrain pour le moins insolite. On ne sait pas en revanche comment ils ont été récupérer les ballons passés par-dessus bord.
 

C'est un lecteur de FourFourTwo, @XaviMcBeal, qui nous a fait découvrir ce terrain brésilien via twitter. Un terrain comme il en existe des milliers d'autres à travers le monde, avec de la poussière, du sable et un peu d'herbe. En revanche, il est moins habituel de jouer avec un arbre près du rond central. Un moyen comme un autre pour trouver un peu d'ombre ou pour se cacher afin d'échapper au marquage d'un défenseur.
 

La F1 n'est pas le seul sport en vogue à Singapour. A Marina Bay, sur les lieux du circuit, un stade flottant en acier flotte ainsi sur les eaux. Il peut accueillir jusqu'à 9 000 personnes. 
 

On vous a déjà parlé du Adidas Futsal Park dans le cadre d'un article sur les 50 expériences à vivre pour un fan de foot. Il s'agit de la seule solution qu’ont trouvée les Japonais pour frapper dans le ballon dans la ville la plus peuplée au monde. Inauguré quelques mois avant la Coupe du Monde 2002, celui-ci est encore très prisé par les fans d’espaces réduits ou de belles vues. Ce panorama à 270°, logé au 10eme étage d’un bâtiment situé à Shibuya, l’un des arrondissements les plus animés de la ville, offre un terrain unique où il est vivement conseillé de ne pas garder l’œil sur le ballon. L’endroit est très populaire et il est donc difficile de réserver, d’autant plus qu’aucune réservation en ligne n’est possible et que le site (disponible exclusivement en japonais) ne propose aucun numéro d’appel. Faites-vous donc aider sur place et prévoyez un budget conséquent. Il est possible d’assister aux matchs en tribune et le dernier étage du Mark City Shopping Center offre une vue imprenable. Coût :  Jusqu’ à 20 000 Yens (soit 130 €) pour 90 min.
 

On le sait, la météo n'est pas toujours au rendez-vous sur les iles Féroé. Mais si vous trouvez un terrain plus poétique, faîtes-le nous savoir !  
 

Autre continent, même poésie. Ce stade flottant, dans le village de Ko Panyi en Thailande, ravira les amateurs de belles photos. Pour les joueurs en revanche, mieux vaut prévoir plusieurs ballons. Ou un maillot de bain !
 

Encore une magnifique carte postale avec ce terrain au Groenland. FourFourTwo s'est d'ailleurs rendu sur place pour y suivre le championnat local... qui ne dure que 7 jours. Un reportage à lire ou à relire ici !
 

Quand le football et l'histoire se rejoignent... Ce terrain en Croatie a été construit au milieu des ruines d'un château du XVeme siècle. Un décor majestueux. 
 

Sujets