Top 10/50/100

Le top 10 des buts de Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic goals

Le showman suédois a marqué son 500ème but dans sa carrière face à Toronto. Et quel but !

We are part of The Trust Project What is it?

10. Barcelone - Saragosse (2009)

Pep Guardiola, l'entraîneur du Barça, a déclaré : "Le coup franc de 30 mètres d'Ibrahimovic a failli faire craquer la main du gardien." "Tu devrais voir les coups francs d'Ibra à l'entraînement. Quand il tire, nos gardiens tremblent de peur."

Victor Valdes, a défendu son homologue de Saragosse : "Aucun gardien de but ne l'aurait arrêté. La force qu'il met dans ses frappes est effrayante."

Jermaine Pennant, qui a joué pour Saragosse lors de cette défaite 6-1, a déclaré à propos d'Ibrahimovic : "Il est en feu. Il marque pour le plaisir et combine parfaitement avec Messi, Iniesta et Xavi. Barcelone était déjà la meilleure équipe du monde. Maintenant, avec Ibrahimovic, c'est effrayant de penser de quoi ils sont capables."

9. Lecce - Milan (2011)

"Zlatan n'avait pas le droit de gagner le ballon", s'émerveille Massimiliano Allegri, l'entraîneur de Milan. Mathieu Flamini avait dégagé le ballon dans le camp adverse pour soulager l'AC Milan du pressing adverse. 

Le numéro 11 milanais a remarqué que le gardien Antonio Rosati était légèrement avancé. C'est l'unique information dont il avait besoin. La suite ? Un lob majestueux de 30 mètres.

"Rosati n'était pas sur sa ligne," dit Allegri. "La moindre erreur de jugement et Zlatan vous punira. C'est un joueur unique." Vous remarquerez que le commentateur italien s'excite un peu.

8. Inter - Fiorentina (2009)

Zlatan Ibrahimovic a été irrité lorsque Manchester United, inspiré par Cristiano Ronaldo, a mis fin à son rêve et à celui de l'Inter en Ligue des champions, en mars 2009. Quatre jours plus tard, le redoutable attaquant s'est fâché sur la Fiorentina. Le coup franc d'Ibra des 35 mètres à la 11ème minute a tapé la transversale à 109 km/h puis a fait trembler les filets. Sébastien Frey a plongé... pour la photo.

"Je ne savais pas ce qui s'était passé jusqu'à ce que je rentre à la maison et que j'allume le poste de télé pour voir le résumé du match", explique Juan Vargas, l'arrière gauche de la Viola. "J'étais là[sur le terrain], mais cela s'est passé trop vite."

7. Italie - Suède (2004)

"Zlatan a connu une carrière pleine de buts exceptionnels", estime Gigi Buffon, l'emblématique gardien du PSG. "Mais ce soir-là, il a fait quelque chose d'exceptionnel parce que les Suédois se sont qualifiés à nos dépens pour le tour suivant."

Buffon semblait certain de saisir le ballon, juste devant ses six mètres, jusqu'à ce qu'Ibrahimovic passe devant le gardien italien. Le numéro 10 suédois réalise ensuite un geste époustouflant, une aile de pigeon retournée, lobant Buffon et Christian Vieri qui a sauté en vain sur la ligne de but pour tenter d'arracher le nul (1-1).

6. Anderlecht - PSG (2013)

"Même la majorité des meilleurs joueurs l'auraient envoyé dans les tribunes", a déclaré Maxwell, évoquant le troisième des quatre buts inscrits par Ibrahimovic en Ligue des champions 2013/14 contre Anderlecht (5-0). Ibra s'est précipité sur un ballon rebondissant qui revenait dans l'axe pour le propulser avec férocité dans la lucarne de Thomas Kaminski.

"Après mon troisième but, tout le stade s'est levé et a applaudi", se souvient Ibrahimovic. "J'étais un peu décontenancé à ce moment-là. C'était un sentiment spécial."